Christophe Schaeffer
        Créateur lumière
 


 
           théâtre, danse, musique, arts du cirque
  
  PHOTO CV
  

Après une formation musicale (CIM, Paris, élève du guitariste Louis Winsberg) et une activité d'artiste peintre/plasticien (oeuvres vendues à l'Hôtel Drouot), Christophe Schaeffer se dirige vers la création lumière en 1996.
Ses créations ont
 pu évoluer auprès de nombreux metteurs en scène, chorégraphes, scénographes et musiciens/compositeurs :
Mauricio Celedon de la Cie
 Teatro del silencio (20 ans de collaboration), Florent Bergal, Jean-Michel Guy, Francis Plisson (Cie Marouchka), 
Katia Medici (Cie Régine Chopinot et Angelin Preljocaj), les scénographes Monserrat Casanova (Maguy Marin), Goury (Josef Nadj), François Delarozière (Cie Royal de luxe), Denis Charett-Dykes (Cie Footsbarn Teater), les musiciens Carlo Zingaro, J.-L. Cappozzo, Laurent Petitgand (Win Wenders)...  
Proche également des Arts du cirque, il travaille aux côtés de différentes structures, compagnies et personnalités : Cie Cirkvost (ex Les Arts sauts) avec BoO, "Emoi", Cie Luna Collectif (Eclipse), Cie Le Nadir (Ex Madame V), Cie Thomas Guérineau (Maputo Mozambique, Circulaire), Morgan Cosquer (Cie Endogène Mu Arae)... Et de l’univers clownesque et décalé : Vincent Rouche, Jos Houben, Howard Buten, Gabor Rassov, Pierre Bylan ("MasterKlass"), Marie-Elisabeth Cornet (du Cirque du Soleil avec Attila, Jacqueline sur la terre)...  
Pour la Cie Teatro Tamaska
, dirigé par Josefa Suarez et Carlos Belda (Cie Robert Lepage), il crée les lumières d’un spectacle conçu pour l’Exposition Universelle de Saragosse ( Agua de Volcan- 2008) et obtient une mention spéciale pour son travail.  
En 2010, 
il est invité par l'ARFI à réaliser la scénographie et la lumière de la pièce A la vie La mort (création Opéra de Lyon) qui obtient le "Prix Choc" décerné par le journal Jazz Magazine (2012). Pièce programmée au festival IN d'Avignon (2013). 
Depuis 2014, son travail de création se nourrit de l'apport des "nouvelles technologies" avec notamment le spectacle
Vigilia de 
Rafael de Paula Guimaraes et La Castiglione, chute d'une comtesse de Katia Medici ou encore de Lace Up avec le travail de Sébastien Rouiller sur la numérisation.
La particularité de Christophe Schaeffer est d’être docteur en philosophie, coauteur de la plupart des pièces qu'il éclaire (membre de la SACD depuis 2000), d’écrire des livres tout en menant de front, et de façon parallèle, son métier de créateur lumière. Il a crée le Collectif-REOS, une plateforme de recherche qui réunit des chercheurs, écrivains et artistes autour du sujet : séparation/réparation.
Voir présentation sur Wikipédia

Contact : schaeffer.c@free.fr